Partagez|

I'm alright. Really. ¤ Hermione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mar 11 Déc - 21:27


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Je me souviens du jour où j’ai rencontré Hermione Granger pour la première fois. C’était le jour de mon intégration officielle dans la Résistance. Et le sien aussi. Elle venait de terminer Poudlard - avec Harry et leur copain rouquin – et elle avait décidé d’intégrer la Résistance aussitôt son diplôme en poche. De mon côté, j’avais vivoté à droite et à gauche avec James toute l’année durant, ce qui nous amena à entrer dans la Résistance exactement au même moment. Ce jour-là, on suivait tous les deux un entretien particulier avec le Professeur Lupin, sur notre situation. J’étais un né-moldu, un fugitif qui avait dû laisser toute sa famille derrière lui. Elle était une né-moldu, une fugitive qui avait dû laisser toute sa famille derrière elle. Cet entretien était censé nous aider à accepter cette situation, mais c’était surtout pour vérifier qu’on était psychologiquement et émotionnellement assez stable pour entrer dans la résistance. Je me souviens qu’on était tous les deux là, assis sur des chaises dans le couloir, à attendre d’être reçus l’un après l’autre. Elle, très droite, tirée à quatre épingles, petite fille modèle avec ses cheveux blonds et ses mains doucement posées sur ses genoux. Moi, affalé sur ma chaise, complètement débraillé et les cheveux tout ébouriffés. Collins avant Granger, nous a-t-on dit, l’ordre alphabétique oblige. Tout ce que je retiens de cet entretien, c’est la voix calme et le regard compréhensif de Lupin, sa poignée de main. Quand je suis sortie, Granger est entrée, en m’adressant un petit sourire que j’ai compris comme « Toi et moi, on sait très bien que ça nous aidera pas, pas vrai ? ». Je sais pas pourquoi, mais j’ai senti comme une sorte de connivence entre nous, l’espace d’un instant. Un instant très court, qui m’a décidé à me rassoir sur ma chaise et à attendre.

Quand elle est sortie, elle a parue surprise de me voir là, mais pas tant que ça. Elle s’est rassise sur sa chaise à côté de moi, et pendant cinq minutes, personne n’a parlé. Les autres ne peuvent pas comprendre. Ils peuvent essayer. Ils peuvent compatir. Ils peuvent même avoir pitié de nous. Mais ils ne peuvent pas comprendre. On a plus de famille, on a plus personne que les gens qui nous ont suivi ici. A cet instant, assis tous les deux dans ce long couloir vide, dans un silence total, on était comme deux orphelins qui se retrouvaient pour la première fois depuis longtemps, et qui n’avaient pas besoin de se parler pour se comprendre. La résistance, c’est un immense orphelinat. Il n’y a que des gamins rejetés par leurs parents, qui ont fui leurs parents, ou qui n’ont juste plus de parents. On ne parlait pas, parfois c’est mieux de ne pas parler. Y avait rien à dire, rien à ajouter à ce qui nous arrivait. Alors, au bout d’un moment, j’ai juste dit « J’m’appelle Andrew. Andrew Collins. » et elle a répondu « Je m’appelle Hermione Granger. ». Ce jour-là, sans qu’on devienne les meilleurs amis du monde, on est devenu les meilleurs confidents du monde. La seule personne à comprendre à 100% l’autre. Ça s’est fait comme ça, naturellement. Juste parce qu’on avait la même histoire, les mêmes origines.

Ça fait quelques mois maintenant que cette rencontre a eu lieu, et la situation n’a pas changée. Aujourd’hui, on se retrouve pour boire un verre, à l’extérieur du QG. On a besoin de sortir de cet endroit de temps en temps, et on s’arrange toujours pour trouver un endroit dépaysant où aller quand on se voit. Justement, j’ai trouvé un petit café livre dans un quartier moldu, et rien qu’en le voyant, j’ai su qu’Hermione allait adorer l’endroit. Nous arrivons devant le café à l’heure du thé, mais il n’y a pas grand monde, et le lieu regorge de petits coins à l’abri des oreilles indiscrètes. Je pousse la porte, faisant tinter la petite clochette d’un son clair. Tout galant que je suis, je tiens la porte pour Granger, et je la laisse étudier l’endroit pendant que je nous cherche une table des yeux. Très vite, j’en repère une sur la gauche, dans une petite alcôve, et nous nous y installons. Je commande un café crème, et elle un capuccino. Pendant un moment, on ne parle pas, comme souvent avant d’entamer la conversation, et puis l’un de nous fini par se lancer. Aujourd’hui c’est moi. « Alors, quoi de neuf ? » demandais-je pour lancer la conversation sur le sujet de son choix.
(c) AMIANTE


_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mer 12 Déc - 13:42

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Hermione avait rencontré Andrew lorsqu’ils étaient entrés dans la Résistances tous les deux. Elle venait de terminer ses études, il venait de faire le tour du monde pour échapper à l’Ordre des Ténèbres. Elle le connaissait parce qu’il avait été à Poufsouffle et surtout, parce qu’il était né de parents Moldu, tout comme elle. Elle ne le connaissait pas aussi bien qu’elle le voudrait, mais elle n’avait pas vraiment le courage de lui parler. Elle avait souvent l’impression qu’elle soulait les gens. Alors elle avait appris à ne pas les embêter. Et pourtant, les choses changèrent. Alors qu’ils passaient tous les deux pour un entretien avec Remus Lupin, Hermione le vit assis dans la salle d’attente. Elle lui sourit et les minutes passèrent. Ils ne se parlèrent pas et le temps passait. Alors que Lupin appela Andrew, Hermione lui souhaita bonne chance et attendit son tour. Quelques minutes plus tard, il sortit avec le sourire et ce fut son tour. Harry et Ron étaient aussi dans la salle et lui souhaitèrent bonne chance. Lorsqu’elle sortit avec le sourire à son tour, elle fut surprise de voir qu’Andrew était toujours présent. Il se présenta, elle se présenta et les choses s’enchainèrent. Ils étaient vite devenus les confidents de l’un et l’autre et parfois, Hermione se dit qu’elle aurait dû le rencontrer plus tôt.

Quelques mois plus tard, Hermione n’avait plus de nouvelles Andrew. Elle savait qu’il devait faire quelques missions et surtout, il devait rester cacher. Elle savait aussi qu’il avait pour meilleur ami un loup-garou et qu’ils étaient toujours très proches. Elle n’était pas jalouse, elle savait qu’elle était arrivé après dans la vie d’Andrew et qu’il y avait des choses qu’elle ne pouvait pas changer. Elle croisait parfois James dans le QG de la Résistance et ils s’échangèrent les dernières nouvelles qu’ils avaient de leur ami commun. Aujourd’hui, Hermione allait voir Andrew. Elle avait besoin de sortir et c’était l’occasion idéale pour prendre des nouvelles de son confident. Le jeune homme emmena son amie dans un café qui plus tout de suite à la jeune femme. Il savait comment lui faire plaisir. Il repéra une table sur la gauche et invita Hermione à s’asseoir. Ils passèrent leur commande et pendant quelques secondes, personne ne parla. C’était souvent comme cela depuis qu’ils se connaissaient. Chacun voulait parler, mais attendait que l’autre prenne la parole. Ce fut donc Andrew qui commença :

« Alors, quoi de neuf ? »

Elle lui sourit, regarda la serveuse leur donner leur boisson avant de commenter. Elle sortit quelques pièces Moldu pour payer sa boisson puis en but un petit peu. Elle ne savait pas par où commencer. Il y avait eu tellement de choses qui s’étaient passés au QG.

« Hey bien… je me suis encore prise la tête avec Drago Malefoy pour changer. »

Elle rigola légèrement. Il faut dire que ce n’était toujours pas l’amour fou entre l’ex Serpentard et l’ex Gryffondor…
Code by AMIANTE


Dernière édition par Hermione J. Granger le Ven 14 Déc - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mer 12 Déc - 22:56


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
L’avantage que j’ai avec Granger, c’est qu’elle n’essaye pas de tricher. Elle ne tourne pas autour du pot. Elle rentre tout de suite dans le vif du sujet, dans la partie juteuse de la conversation, qui nous intéresse tous les deux, sans s’arrêter sur l’étape chiante pendant laquelle on parle de la pluie et du beau temps. Quand on pose la question « Quoi de neuf ? » aux gens, la plupart d’entre eux répondent instinctivement « Pas grand-chose, et toi ? ». Mais pas Hermione. Hermione répond franchement, et directement à la question, sans tourner autour du pot, et attaque immédiatement le sujet dont elle souhaite parler. « Hey bien… Je me suis encore pris la tête avec Drago Malefoy ! » lâche-t-elle en riant. « Rien de nouveau sous le soleil ! » répondis-je en souriant. « Qu’est-ce qu’ il y a entre vous ? J’ai l’impression que ça fait des années que ça dure votre petite guéguerre ! »

J’ai du mal à imaginer Hermione Granger, la née-moldu, Mademoiselle-je-sais-tout, craquer pour Drago Malefoy, ce crétin de sang pur. Mais, je serai mal placé pour parler. Alaska est une sang pur, et je suis un né-moldu. Comme quoi, ça arrive même aux meilleurs ! On sait jamais ce qui peut nous tomber dessus. Et souvent, c’est justement les personnes qu’on pense le plus détester qu’on aime le plus au fond de nous. Quand je les vois ensemble, au QG de la résistance, ils me paraissent plus complices qu’ils ne veulent bien l’admettre. Elle, faisant tout pour lui faire reconnaître ses conneries. Lui, refusant obstinément de lui porter le moindre intérêt. Je me rappelle comme j’étais chiant avec Alaska au début, juste par principe, et parce qu’elle m’intriguait. Et elle, qui s’évertuait à me garder loin d’elle et de sa vie si bordélique. J’ai que des soupçons sur ce qui est en train d’émerger entre Hermione et Drago, et je ne lui en parlerai que par sous-entendus pour l’instant, jusqu’à ce qu’elle m’en parle elle-même, mais j’avoue que… Je suis quelqu’un d’assez protecteur, et je tiens à Hermione. Enormément, et plus que ce que je veux bien reconnaître. Elle est mon seul lien avec mon ancienne vie, la seule à comprendre, elle est ma bouée de sauvetage quand je suis à deux doigts de craquer et mon repère quand je touche le fond. Je sais que c’est con, mais je trouve qu’elle mérite mieux que ce bouffon de Malefoy. Elle a déjà dû quitter sa famille pour en arriver là, elle ne mérite pas un petit serpentard dont les parents sont surement des membres de l’Ordre. Quoi que… James a surement dû se dire la même chose de moi.

Je ne sais pas du tout si tout ce à quoi je pense est fondé, si c’est une sorte de sixième sens, ou bien une intuition bidon, peu importe. On est tous coincés dans le même bâtiment presque 24h/24h, 7 jours/7, alors forcément, au bout d’un moment, à toujours voir les mêmes personnes, encore et encore, des liens se font, et parfois, de manière plus surprenante que ce qu’on pourrait penser. J’ai de la chance d’avoir eu l’autorisation de quitter le QG avec James pour qu’on puisse s’installer à l’écart, dans notre appartement. Cet appart, c’est notre bulle d’air, c’est chez nous, et elle nous permet de sortir un peu de la tension perpétuelle qui règle au QG. Mais jamais pour très longtemps malheureusement. Cette coloc’, on en rêvait à Poudlard. Mais tout ne s’est pas passé exactement comme prévu. Alors, je ne sais pas pourquoi, mais je veux tout faire pour épargner cette vie à Granger. Non pas qu’elle ait besoin de moi pour s’en sortir, mais moi, j’ai besoin de savoir qu’elle s’en sort. « Et le rouquin avec qui tu traînes tout le temps ? C’est ton copain ? » demandais-je ensuite avec un air taquin.
(c) AMIANTE


_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Ven 14 Déc - 17:38

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Hermione avait toujours aimé Andrew parce qu’avec lui, elle pouvait être elle-même. Elle ne se créait pas de façade comme elle le faisait avec Drago Malefoy. Lorsqu’elle n’allait pas bien, Andrew le savait tout de suite, tout comme Harry et Ron. Elle n’aimait pas parler de sa vie personnelle avec les deux derniers, mais avec son confident, c’était différent. Elle savait qu’il lui était loyal et qu’il ne dirait rien à personne. C’est pour cela qu’elle lui avait parlé de ses disputes avec Drago Malefoy. Cependant, elle ne lui avait pas parlé de l’attirance physique qu’elle ressentait lorsqu’elle était avec lui… Alors qu’elle répondait à sa question, Andrew ajouta :

« Rien de nouveau sous le soleil ! Qu’est-ce qu’il y a entre vous ? J’ai l’impression que ça fait des années que ça dure votre petite guéguerre ! »

Il avait souri lors de sa première phrase pour ensuite enchainer sur le deuxième. Il faut dire que le jeune femme ne savait pas trop ce qui se passait entre Malefoy et elle. Par moment, c’était la guerre, elle ne pouvait pas lui parler. C’était la plupart du temps comme cela. Il faut dire qu’elle n’aimait pas la façon donc il pensait et la façon donc il lui parlait. Au fond, elle ne le détestait pas, mais voilà, ils venaient tous les deux d’un monde différent et c’était pour cela qu’elle le détestait. Elle prit une gorgée de son capuccino et lui répondit calmement :

« Oh ! Tu sais, on vient de deux mondes différents. Pour lui, je ne suis qu’une personne qui ne mérite pas de vivre dans le même monde que lui. Cependant, je ne comprends pas pourquoi il est dans le QG de la Résistance s’il ne veut pas se battre de notre côté… »

Elle s’était toujours demandée pourquoi il était là. Il faisait un peu tâche dans le décor comme on disait. Elle n’avait jamais pensé à poser la question au jeune homme. Elle l’évitait le plus souvent possible. C’était mieux pour elle. Alors qu’elle était légèrement perdue dans ses pensées, Andrew lui demanda :

« Et le rouquin avec qui tu traînes tout le temps ? C’est ton copain ? »

Hermione faillit s’étouffer avec sa boisson. Toussant et essayant ses larmes, elle regarda Andrew d’un air étonné. Est-ce que les sentiments que portaient Ron envers Hermione étaient si évidant que cela ?

« Hum ! Non ce n’est pas mon copain. Il s’appelle Ron Weasley et il est mon meilleur ami même si les choses ont changé depuis qu’il m’a avoué qu’il m’aimait. Cependant, je ne ressens rien pour lui… Il le sait, mais je crois qu’il se fait des films encore… »

Elle sourit faiblement à son confident, buvant une nouvelle fois sa boisson, attendant la réaction d’Andrew…
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Dim 16 Déc - 17:32


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Hermione sirote tranquillement son capuccino, et s’exprime sur un ton qu’elle veut calme et parfaitement indifférent, mais je la connais depuis un moment maintenant, et vois bien que cette froide évocation de Drago Malefoy n’est pas aussi anodine qu’il n’y parait. La preuve, c’est qu’il est la première chose dont elle ait eu envie de me parler. Ca voudrait dire que dans cette vie tumultueuse de résistante, dans laquelle elle joue constamment entre la vie et la mort, ponctuée de missions d’espionnage et d’infiltration, la seule chose d’intéressante que Miss Granger a à me dire c’est qu’elle s’est disputée avec Mr Malefoy ? Mouais. J’y crois moyen. Au contraire, derrière son ton détaché, j’ai plutôt l’impression qu’Hermione éprouve un intérêt très prononcé pour le jeune Drago, un intérêt si prononcé que le jeune homme est en tête de ses préoccupations de jeune fille, passant même devant les risques qu’elle prend pour la Résistance. « Oh ! Tu sais, on vient de deux mondes différents. Pour lui, je ne suis qu’une personne qui ne mérite pas de vivre dans le même monde que lui. Cependant, je ne comprends pas pourquoi il est dans le QG de la Résistance s’il ne veut pas se battre de notre côté… » Je souris discrètement dans ma tasse de café alors que mon amie reprend son masque d'indifférence, puis me recule dans ma chaise en réfléchissant à ce que fait Drago Malefoy dans la Résistance. « J’imagine que Dumbledore et Lupin ne l’auraient pas laissé approcher le QG à moins de trente kilomètres si ils n’étaient pas surs de pouvoir lui faire confiance… » Finis-je par dire. « Il doit avoir une mission pour les chefs… Ou bien peut-être qu’il n’est pas aussi radicale qu’il en a l’air. C’est peut-être qu’un masque qu’il porte pour faire plaisir à papa et maman ? ». Je ne vois que ça pour expliquer qu'un Serpendard descendant d'une lignée de Sangs-purs radicaux membres de l'ODT puisse entrer et sortir du QG de la Résistance comme dans un moulin. Dumbledore a toujours des plans que lui seul connait, et même si je n'apprécie pas être un pion dans cette partie d'échec à taille humaine, je suis bien obligé de suivre le mouvement. Je n'ai pas une confiance aveugle en Albus Dumbledore. Mais j'ai une confiance aveugle en Rémus Lupin. Et Lupin a une confiance aveugle en Dumbledore. Alors, si ces deux là font confiance à Malefoy... je lui ferai confiance aussi. Même si j'avoue que la curiosité me dévore.

Je change brièvement de sujet, passant d'un prétendant à un autre, et m'attaquant cette fois au jeune Weasley. La réaction d'Hermione est immédiate, pleine de gène et de surprise, elle s'étouffe presque avec son cappuccino. « Hum ! Non ce n’est pas mon copain. Il s’appelle Ron Weasley et il est mon meilleur ami même si les choses ont changé depuis qu’il m’a avoué qu’il m’aimait. Cependant, je ne ressens rien pour lui… Il le sait, mais je crois qu’il se fait des films encore… » Je souris à nouveau. Le pauvre vieux. Amoureux de sa meilleure amie, y a rien de pire. On perd à la fois son amie et la femme de sa vie. Mais ça, j'imagine qu'il l'a déjà compris. Ca doit être un calvaire pour lui de la voir avec Malefoy. Je ne connais ce type que de vue, mais je compati à 100% avec sa peine. « Tu arrives encore à être amie avec lui malgré ça ? » lui demandais-je, curieux de savoir comment une amitié sincère peut exister entre deux personnes si l'une des deux est amoureuse de l'autre. « Malefoy a l’air de passer quand même pas mal de temps avec toi pour quelqu’un qui ne te voit que comme une minable sang-de-bourbe, non ? » ajoutais-je avec un sourire malicieux plein de sous-entendus.
(c) AMIANTE


_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mar 18 Déc - 13:36

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Hermione était très différente de celle qu’elle était lors de ses années à Poudlard. Elle avait murit et c’était ce qui faisait sa force maintenant. Elle avait appris à connaitre d’autres personnes qu’Harry et Ron. Andrew en faisait partit. Elle se sentait bien avec lui. Elle n’était pas amoureuse de lui, c’était surtout une forte amitié qui liait les deux jeunes gens. Ils avaient beaucoup de points en commun, mais Hermione ne se voyait pas poursuivre sa vie avec son confident. Elle ne prenait plus de risque dans la Résistance depuis un moment. On lui avait dit qu’elle était pourchassé par les Malefoy eux-mêmes parce qu’ils se doutaient que la jeune femme était dans la Résistance. C’était pour cela qu’elle devait rester, la plupart du temps, dans le QG. Ce n’était pas toujours plaisant, mais elle devant s’y faire. Elle dit alors à Andrew qu’elle était trop différente de Malefoy pour que quelque chose se passe en eux. Andrew prit la parole :

« J’imagine que Dumbledore et Lupin ne l’auraient pas laissé approcher le QG à moins de trente kilomètres si ils n’étaient pas surs de pouvoir lui faire confiance… Il doit avoir une mission pour les chefs… Ou bien peut-être qu’il n’est pas aussi radicale qu’il en a l’air. C’est peut-être qu’un masque qu’il porte pour faire plaisir à papa et maman ? »

Hermione posa son regard dans celui d’Andrew. Elle ne s’était vraiment jamais demander pourquoi le blond avait intégrer la Résistance. En fait, elle l’avait entendu de la bouche du professeur Rogue. Il devait être protégé parce que le jeune homme ne choisissait pas de camp en particulier. Ses parents n’étaient pas très contents et donc Drago devait se cacher. Au grand malheur d’Hermione, il s’était retrouvé dans la même maison qu’elle.

« Il doit cacher quelque chose. Je ne suis pas sûr qu’il soit aussi méchant qu’il ne le parait. »

Encore une fois, elle venait en quelque sorte de trahir ses sentiments naissants. Elle était vraiment idiote lorsqu’elle était amoureuse. Elle fit comme si rien n’était et répondit à Andrew lorsqu’il lui demanda si Ron était son petit ami. Elle lui répondit et vit son confident sourire. Il lui dit :

« Tu arrives encore à être amie avec lui malgré ça ? »

En vérité, les choses avaient changé entre Hermione et Ron. Les deux amis ne s’étaient plus vraiment parler depuis que Ron avait eu le courage de dire ses sentiments à sa meilleure amie. Harry avait la pression parce qu’il ne pouvait pas parler à l’un sans parler de l’autre. Ron savait qu’Hermione était en danger, mais au final, il s’était écarter de sa protection pour ne pas se blesser encore plus moralement. Hermione soupira et répondit :

« Disons que les choses sont compliqués. Je ne lui ai plus vraiment parlé depuis un moment. Lorsque je le vois, on n’est jamais tous seuls. Harry est dans le coin et surtout, nous n’avons plus rien à nous dire… »

Il y avait un peu de tristesse dans la voix de la jeune femme. Elle n’aimait savoir son meilleur ami malheureux à cause d’elle. Au fond, elle ne voulait que lui parler. Heureusement qu’Andrew était arrivé quelques temps après. Elle remarqua qu’il changea de sujet rapidement, elle sourit en l’entendant dire :

« Malefoy a l’air de passer quand même pas mal de temps avec toi pour quelqu’un qui ne te voit que comme une minable sang-de-bourbe, non ? »

Elle prit une nouvelle gorgée de capuccino sans répondre tout de suite. Elle ne savait pas ce qui se passait avec Malefoy. Elle ne savait pas ce qui allait se passer dans les prochains mois, prochaines années. C’était difficile de le savoir. Elle choisit de répondre !

« On ne passe pas beaucoup de temps ensemble. Disons que c’est le destin qui fait qu’on se croise souvent… »

Elle sourit pour elle-même. Elle n’avait jamais vraiment aimé la Divination et la voilà qui parle de destin. Décidément, quelque chose ne tournait pas rond chez elle. Pour changer de sujet, elle demanda :

« Comment va James ? Et Alaska ? »

Elle aimait bien James, même s’ils ne se parlaient pas beaucoup. Elle savait que c’était un loup-garou, mais elle n’avait pas peur parce qu’elle connaissait déjà le professeur Lupin et elle savait que l’ancien Poufsouffle prenait toujours sa potion. Alaska était une Serpentard, mais c’était la seule personne donc Hermione pouvait parler sans se fâcher. Elle savait qu’Andrew avait de tendres sentiments pour la Verte et Hermione voulait toujours savoir si les choses allaient bien entre eux.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Jeu 10 Jan - 20:23


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Je ne me souviens pas d'Hermione telle qu'elle était à Poudlard. Je me souviens juste de celle que les élèves appelaient "la tête d'ampoule" ou "miss je sais tout", une silhouette, une touffe de cheveux ébouriffés, traînant des piles de bouquin à toute heure du jour et de la nuit. Je suis donc incapable de dire si elle a changé, ou bien si elle toujours été comme ça. Intelligente, perspicace, et sérieuse. Ce qui est sûre, c'est que depuis que je la connais, elle a toujours été incapable de raconter un mensonge qui tienne la route. Et ce petit air évasif à propos de Drago Malefoy ne convainc qu'elle. Mais peut-être qu'elle-même n'est pas consciente de ce qui est en train de lui arriver. Ca risque d'être amusant à suivre... à partir du moment où c'est réciproque. Une rouge qui se prend une veste par un vert, c'est pas la panade. Mais Hermione est très mignonne, et je suis persuadé que Drago, aussi crétin qu'il puisse être, n'y est pas insensible. Il faut absolument que je sois là quand Harry apprendra ça ! Rien qu'à imaginer son air consterné je suis déjà mort de rire ! Mais le pauvre rouquin... je ne connais pas bien Weasley. Je sais juste que c'est un Weasley, parce que les seuls rouquins dans la Résistance sont tous des Weasley. Mais je n'en sais pas plus. Harry m'a raconté un jour qu'ils ne se parlaient plus vraiment depuis qu'il était tombé dans l'alcool. Il voulait essayer d'y remédier maintenant qu'il était sorti de toute cette merde, et qu'il pouvait se battre avec Ron contre un ennemi commun. Ron digérera sans doute très mal qu'Hermione lui ai préféré son ennemi... Même si elle prétend le contraire.

« - On ne passe pas beaucoup de temps ensemble. Disons que c’est le destin qui fait qu’on se croise souvent… » me dit Hermione avec un petit sourire rêveur.
« - Le destin, hein ? » répondis-je avec un petit sourire moqueur. « Ca a pas l'air de te déplaire tant que ça à ce que je vois ! »

Le rose qui pointe sur les joues d'Hermione me fait sourire d'avantage, confirmant mon intuition, et m'incitant à la taquiner d'avantage. A moins que je ne fasse ça pour la forcer à réfléchir sur ses sentiments, et à se poser les bonnes questions... ? C'est pourtant pas dans mon intérêt que Granger sorte avec Malefoy. Ce cinglé pourrait la pervertir, et lui souffler de mauvaise idées qui s'enracineraient dans sa tête. Mais quelque chose me dit que l'inverse est plus susceptible de se produire. Hermione est beaucoup moins influençable qu'elle n'en à l'air, et Malefoy est beaucoup moins radical qu'il ne veut bien le montrer. Peut-être qu'elle arriverai à le décider, ce "neutre". Peut-être...

« - Comment va James ? Et Alaska ? » repris Hermione, changeant ainsi délibérément de sujet de conversation, et détournant l'intérêt de Malefoy. Peu importe, je note dans ma tête d'y revenir plus tard.
« - Ca fait un moment que je n'ai pas vu James... J'ai des choses à lui raconter pourtant, mais impossible de lui envoyer un hibou. Et entre le boulot, les planques et les formations, on ne se voit quasiment plus. Je ne sais même pas où il en est avec Me... je sais pas où il en est. » me respris-je, ne sachant pas si il était bien sage de parler de Megan avec Hermione. Après tout, personne n'est au courant de leur relation, passée ou présente. « James n'a pas du hibou, et le mien est trop reconnaissable pour que je l'utilise en ce moment. » Ajoutais-je finalement. « Pour ce qui est d'Alaska, le plan a réussi. Je l'ai récupéré à minuit, le soir de son mariage avec Nott, et on a disparu. Tout était chronométré à la seconde près, mais on y est arrivés... Elle s'habitue tout doucement à cette vie, à sa nouvelle identité, et au règlement du QG.»Puis, après avoir pris une longue gorgée de mon cappuccino, j'annonçais calmement, et avec un sourire timide : « Je l'ai demandée en mariage... On va se marier. »

(c) AMIANTE


_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Sam 12 Jan - 14:17

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Hermione adorait Andrew parce que leur amitié avait permis à la jeune femme de ne plus se sentir seule. Elle savait que son ami avait vécu beaucoup de choses, lui aussi était né-Moldu. Elle avait donc beaucoup de points communs avec lui. A ce moment même, ils parlaient de Drago Malefoy. Hermione ne pouvait pas parler du jeune homme à Harry et Ron, c’était trop compliquer, mais avec Andrew, c’était facile et surtout, il ne jugeait pas. Alors qu’elle lui disait que c’était le destin qui avait fait que Drago se retrouve dans le QG de la Résistance, Andrew lui dit :

« - Le destin, hein ? Ca a pas l'air de te déplaire tant que ça à ce que je vois ! »

Elle sentit le rose lui monter aux joues. Certes, elle savait que leur relation ne pourrait jamais être possible, mais elle avait le droit de rêver non ? Elle s’imaginait toute sorte de choses lorsqu’elle voyait l’ex Serpentard et Andrew se doutait sans doute de quelque chose. Hermione savait que son confidant allait suivre l’évolution de cette « relation » parce qu’il ne voulait pas que son amie souffre. Hermione non plus n’avait pas envie de souffrir, mais elle ne pouvait pas vraiment controler ses sentiments. Elle changea alors de sujet en demandant comme allaient James et Alaska. Andrew la regarda un petit moment avant de répondre :

« - Ca fait un moment que je n'ai pas vu James... J'ai des choses à lui raconter pourtant, mais impossible de lui envoyer un hibou. Et entre le boulot, les planques et les formations, on ne se voit quasiment plus. Je ne sais même pas où il en est avec Me... je sais pas où il en est. »

Hermione le regarda, la mine triste. Elle savait que James risquait beraucoup sa vie depuis qu’il était dans la Résistance. En étant un loup-garou, il savait à quoi il devait s’attendre. Hermione sourit faiblement avant de répondre :

« Je suis sure qu’il va bien et qu’un jour, il va se décidé à s’acheter un hibou ! »

Elle souriait toujours et écouta la suite :

« Pour ce qui est d'Alaska, le plan a réussi. Je l'ai récupéré à minuit, le soir de son mariage avec Nott, et on a disparu. Tout était chronométré à la seconde près, mais on y est arrivés... Elle s'habitue tout doucement à cette vie, à sa nouvelle identité, et au règlement du QG.»

La lionne avait croisée la verte quelques secondes après son arrivée. Elle savait que ce n’était sans doute pas facile pour la jeune fille, mais Drago était toujours dans les parages, il pourrait sans doute l’aider, étant lui-même un ex Serpentard. Ce n’était sans doute pas facile, mais Hermione était admirative de tout ce qu’Andrew à fait pour sa belle. Elle rêvait parfois que Drago fasse la même chose… mais c’était totalement impossible, elle le sait bien. Alors qu’Andrew prend une grande gorgée de sa boisson, Hermione sent qu’il va lui dire quelque chose d’important… Quelques secondes plus tard, les choses se confirment :

« Je l'ai demandée en mariage... On va se marier. »

Pendant quelques instants, la jeune femme ne sait pas quoi répondre, puis elle se met à sourire en lui disant :

« Félicitations ! »

Elle se leva et contourna la table pour venir faire la bise à son confidant. Elle était heureuse pour lui, mais d’un autre côté, elle savait qu’elle allait perdre son confident et qu’elle allait de nouveau se sentir seule… Elle retourna à sa place, laissant sa tristesse prendre le dessus sur son sourire…
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Lun 14 Jan - 12:15


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Hermione me fixe pendant un moment, en suspend, comme si elle ne savait pas bien si elle devait rire ou pleurer. Et puis finalement, considérant sans doute qu'elle devrait plutôt se réjouir pour moi, elle se lève et vient m'embrasser. « Féliciations ! » me dit-elle avant d'aller se rasseoir. Mais encore une fois, Hermione Granger ne sait pas mentir, et il est évident que la perspective de mon mariage à venir avec Alaska ne l'enchante pas tant que ça. Je me fige, ne sachant pas trop comment réagir fasse à cette mine attristée. « Hé... ça va ? » demandais-je doucement, faisant la liste des choses qui pourraient la mettre dans cet état. Elle est pas amoureuse de moi, ça c'est sur, elle ne connait pas Alaska, donc elle ne peut pas avoir quoi que ce soit contre elle. La seule hypothèse c'est... « Ca changera rien entre toi et moi, tu sais... » repris-je doucement. C'est vrai que je n'ai aucune idée de ce qu'implique un mariage en bonne et due forme, mais je n'imagine pas Alaska m'interdire de voir mes amis ou être jalouse à tout va. On a traversé tellement de choses que je ne pense pas qu'elle s'arrête sur ce genre de détails. On a tout les deux fait tellement pour être prêt de l'autre que je ne vois pas comment on ne pourrait pas se faire confiance. Et je suis sûr que quand Alaska aura rencontré officiellement mes amis, tout ira pour le mieux. Que ma femme puisse être inquiète en me voyant boire un café avec une amie c'est presque normal. Par contre, que ce soit une amie qui puisse être inquiète de me voir avec ma femme, là c'est bizarre. C'est vrai qu'on est pas si nombreux que ça à être des nés moldus, dans la Résistance, et que Hermione et moi avons surmonté pas mal de coups de déprime en se soutenant mutuellement. Je ne veux pas qu'elle puisse penser que les choses changeront dorénavant. Bien sûr qu'Alaska sera celle à qui je dirai tout, et à qui je me confierai le plus. Mais j'aurai toujours autant besoin de parler à quelqu'un qui me comprenne et qui a vécu la même chose que moi. J'aurai toujours besoin de parler à Hermione pour me rappeler d'où je viens, et ne pas oublier les gens que j'ai laissé derrière moi. Et puis, même sans ça, je n'imagine pas ma vie avec Alaska sans mes amis. Sans TOUS mes amis. Et d'ailleurs, Alaska n'a personne ici, ça pourrait être une bonne chose qu'elle sympathise avec les gens que je connais : Hermione, Harry, James, Alan, et peut-être même ce cher Drago, si Hermione finit un jour par affronter ses sentiments pour lui. Après tout, Drago et Al ont beaucoup de points communs, et tout comme Hermione et moi, ils pourraient aussi se soutenir mutuellement. « Je serai toujours là pour toi, tu sais...» Ajoutais-je finalement.

(c) AMIANTE



Spoiler:
 

_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mar 15 Jan - 18:13

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Depuis qu’Harry et Ron avaient des missions ailleurs, Hermione se sentait seule. Andrew était arrivé à un moment ou la jeune fille se laissait presque mourir d’ennui. Tout était redevenu bien lorsqu’il avait commencé à lui parler. Hermione se demandait si les choses allaient vraiment changer suite au mariage de son confident avec la Serpentard. Certes, Hermione aurait pu cacher sa peine, mais elle n’y arrivait pas. Andrew s’en aperçu, il lui dit :

« Hé... ça va ? »

Est-ce qu’elle devait vraiment répondre à une telle question ? Elle se demandait sérieusement si les choses allaient vraiment rester comme elles sont. Hermione avait vu son petit monde changé au cours des années et elle était sûre que cela allait encore changer. Avec cette guerre, elle ne savait plus vraiment ce qu’elle devait penser. Ses meilleurs amis ne donnaient plus de nouvelles et son confident allait se marier…

« Ca changera rien entre toi et moi, tu sais... »

Hermione leva des yeux attristés pour regarder Andrew. Elle ne savait pas comment lui expliquer comment elle se sentait. Elle n’avait pas envie de miner le moral de son confident, mais elle ne pouvait pas lui mentir :

« Bien sûr que si, tout va changer Andrew. Tu ne seras plus le même. Je serais toujours toute seule. Sache que je n’oserai jamais te déranger après ton mariage, comme je le faisais avant. On va peu à peu s’oublier. »

Coté optimiste, elle repassera. Hermione n’avait pas le moral au maximum et maintenant cette idée de mariage n’allait sans doute pas arranger les choses. Avec Drago, ce n’était pas gagner, elle allait encore se prendre des tuiles et elle avait besoin de quelqu’un pour tout raconter. Elle haussa les épaules lorsqu’il lui dit :

« Je serai toujours là pour toi, tu sais...»

« Je ne veux pas te gâcher ta vie alors, oublie moi, ça sera peut-être mieux, je ne voudrais pas que tu ais des soucis avec ta femme. »

Elle savait qu’Andrew n’allait pas abandonner l’idée, mais c’était les seuls mots qui sortirent de la bouche d’Hermione, le moral dans les chaussettes.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew J. Collins
_______________________


avatar


● Messages : 1397
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire. Malheureusement.
● Activitées : Photographe

Pensine
Pseudo IRL: Sarah
Double comptes: Caleb I. Jenkins

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mar 15 Jan - 20:10


I'm alright. Really.


Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
La réaction d'Hermione me cloue sur place, et pas dans le bon sens. J'étais persuadé qu'elle se réjouirai pour moi, et que, malgré sa peur de me voir la laisser derrière elle, elle se montrerai enchantée à l'idée que je sois enfin heureux avec la femme que j'aime. Au lieu de ça, elle ne parle que d'elle et de sa peine... Je ne peux pas nier que je suis déçu. Elle est la première personne à qui j'annonce officiellement mes fiançailles, avant même James que je n'ai pas réussi à joindre, et on ne peux pas dire que la réponse soit à la hauteur de mes espérances. C'est peut-être bête, mais je ne m'attendais pas à une réaction aussi égoïste de la part d'une Gryffondor. De la part de Granger. Mon regard se fige, et mes traits se durcissent. Elle est mon amie. Et c'est à mon amie que j'ai voulu annoncer ma joie et mon bonheur. Et elle ne pense qu'à elle et à ne pas être seule. Je me réjouirait pour elle si elle concrétisais ses rêves avec l'homme de sa vie, même si il s'agissait de Malefoy. C'est le rôle d'un ami, non ? Son regard est implorant, mais je n'y suis plus réceptif depuis qu'elle a ouvert la bouche.

« Bien sûr que si, tout va changer Andrew. Tu ne seras plus le même. Je serais toujours toute seule. Sache que je n’oserai jamais te déranger après ton mariage, comme je le faisais avant. On va peu à peu s’oublier. Je ne veux pas te gâcher ta vie alors, oublie moi, ça sera peut-être mieux, je ne voudrais pas que tu ais des soucis avec ta femme. »

Non mais c'est quoi cette blague ? Mes yeux s'écarquillèrent, choqué par le discours d'Hermione qui se comporte comme une maîtresse éconduite. Je lui dit que rien ne changera, que je serai toujours là, mais elle ne veut rien écouter, partant dans un délire de pseudo rupture comme si elle me criait : "tout est fini entre nous !!!". Son attitude me blesse et me déçoit profondément. Au lieu de se réjouir que son ami ait enfin trouvé le bonheur après deux années de solitude, de souffrance et de torture, elle ne fait que se plaindre. J'ai toujours été là pour elle, depuis le jour où je l'ai rencontré. J'ai été là dans les bons moments comme dans les mauvais. Je ne sais pas si je suis plus blessé par son égoïsme ou par le peu de confiance qu'elle a en moi. En notre amitié. Et par dessus tout, je n'admet pas qu'elle fasse passer Alaska pour une fille jalouse qui me coupera de toute vie sociale. La seule personne ici, que mon mariage a l'air de changer c'est elle. Pas moi. Je me braque, me met sur la défensive, n'arrivant décidément pas à avaler son discours.

« Oh, Hermione ! C'est quoi cette crise de jalousie que tu me fais, là ? Tu pourrais pas faire au moins semblant d'être heureuse pour moi, après tout ce qu'on a traversé elle et moi ? Alaska est une fille en or, et si tu la connaissais, tu saurai que jamais elle ne m'empêchera de voir mes amis, hommes ou femmes. La seule ici qui fait des histoires, c'est toi ! » répondis-je froidement en la regardant droit dans les yeux, bien décidé à lui montrer à quel point sa réaction est puérile et injustifiée. Je n'en reviens pas. Hermione ne cesse de s'apitoyer sur son sort, répétant à quel point elle est seule, elle qui a la chance d'avoir dans la résistance plus de gens de sa promotion à Poudlard, que tous les autres jeunes. Harry, Ron, Neville, et même Drago ! Tous seraient prêts à faire n'importe quoi pour la soutenir et l'aider, mais combien de fois a-t-elle été vers eux ? Au lieu de se battre pour nous garder près d'elle, elle se laisse noyer par ses idées sombres.

« Tu sais, tu es la première personne à qui j'ai annoncé mes fiançailles. Et je me faisais une joie de partager ça avec toi ! Mais tu ne penses qu'à toi, sans te rendre compte de tous les gens qui t'entourent et qui ne demandent qu'à être là pour toi ! Si tu penses que je suis du genre à laisser tomber mes amis pour me renfermer sur mon couple, alors c'est que tu me connais très mal, et que tu ne fais que peu de cas de notre amitié. » repris-je tout aussi froidement en me levant lentement pour quitter la table.

« Je serai toujours là pour toi, Hermione. Mais tu es en train de te gâcher la vie sans l'aide de personne... Je ne te laisserai pas mettre ça sur le dos d'Alaska et de nos fiançailles. » Concluais-je en me dirigeant vers la sortie, blessé et déçu du manque de discernement de mon amie, tellement aveuglée par sa peur d'être seule qu'elle est incapable de se rendre compte qu'elle est en train de s'isoler elle-même.

(c) AMIANTE


_________________
hold your breath &COUNT TO TEN.
Deux étrangers dans une même aventure. Deux étrangers vont changer le futur. D'un même espoir, le besoin d'y croire vraiment. C'est le début, je le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
_______________________


avatar


● Messages : 184
● Camps : Résistance
● Situation : Célibataire, mais joue au chat et la souris.
● Activitées : Fait ses études pour être Auror

Pensine
Pseudo IRL: Julrose16
Double comptes: James E. Aylen

MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione Mer 16 Jan - 11:30

I'm alright. Really
Andrew & Hermione

Retrouvailles des confidents



Hermione avait tout de suite comprit que sa réaction n’était pas la meilleure lorsqu’elle avait vu les traits d’Andrew se durcirent. Elle n’y pouvait rien, elle avait confiance en lui, mais elle avait l’impression qu’il l’abandonnait. Certes, ce n’était pas son amoureux, alors pourquoi une réaction aussi exagérer ?

Il fallait revenir quelques mois en arrière, lorsque Ron lui avait avoué qu’il était amoureux d’elle. Elle n’avait jamais vraiment pensé qu’un jour, un de ses meilleurs amis puissent tomber amoureux d’elle. Elle les avait toujours considérer comme des frères et aujourd’hui, aucun des deux n’étaient présents. Elle était sans doute jalouse de la relation qu’Andrew avec la jolie Alaska… Lorsqu’elle eut prononcé ses paroles, elle s’en voulu immédiatement, mais il était trop tard. Andrew prononçait déjà ses paroles :

« Oh, Hermione ! C'est quoi cette crise de jalousie que tu me fais, là ? Tu pourrais pas faire au moins semblant d'être heureuse pour moi, après tout ce qu'on a traversé elle et moi ? Alaska est une fille en or, et si tu la connaissais, tu saurai que jamais elle ne m'empêchera de voir mes amis, hommes ou femmes. La seule ici qui fait des histoires, c'est toi ! »

Elle se mettait sans cesse les gens à dos et une fois de plus, dans sa maladresse, elle avait une fois de plus causer bien des histoires… Elle regarda Andrew, s’efforçant de ne pas craquer. C’était sans doute sa pire faiblesse et pour le moment, Andrew ne serait pas du tout content de la voir pleurer. Elle lui dit au bout des lèvres :

« Je n’ai jamais douté qu’Alaska soit une fille bien, je n’ai jamais dit qu’elle ne l’était pas. Je ne porte pas de jugement, je ne la connais pas. Et, contrairement à ce que tu penses, je suis heureuse pour toi, je sais que tu le mérites, même si sur mon visage, ça ne se voit pas. »

Elle s’efforça de sourire, même si c’était un sourire forcé. Elle savait que son confident avait raison. Elle était jalouse de la relation qu’il entretenait avec Alaska. Elle aurait voulu elle aussi vivre une aussi belle histoire que la sienne. Ce n’était pas gagner avec Malefoy. Oui aujourd’hui, elle se rendait compte qu’elle était amoureuse de Malefoy, même si elle n’aimait pas beaucoup cette idée. Elle continua d’accuser les paroles qu’Andrew lui dit :

« Tu sais, tu es la première personne à qui j'ai annoncé mes fiançailles. Et je me faisais une joie de partager ça avec toi ! Mais tu ne penses qu'à toi, sans te rendre compte de tous les gens qui t'entourent et qui ne demandent qu'à être là pour toi ! Si tu penses que je suis du genre à laisser tomber mes amis pour me renfermer sur mon couple, alors c'est que tu me connais très mal, et que tu ne fais que peu de cas de notre amitié. »

Choquée par ses paroles, la jeune femme n’osa plus parler. Elle avait peur que les mots qu’elle puisse prononcer blessent encore plus le jeune homme. Mais dans quelle merde s’était-elle mise encore ? Elle avait perdu beaucoup d’amis en pensant qu’à sa tête et voilà maintenant qu’elle se la jouait jalouse et qu’elle allait perdre Andrew. Il fallait qu’elle arrête de ne penser qu’à sa petite personne. En le voyant se lever, elle paniqua, il fallait qu’elle arrange les choses…

« Ce n’est pas vrai, ton amitié m’est très importante pour moi, ton bonheur est important pour moi ! Je ne savais pas que j’étais la première à qui tu disais que tu étais fiancé … Et je suis désolée de ne penser qu’à moi… »

Les derniers mots furent prononcés faiblement, mais elle regardait toujours Andrew qui s’éloignait de plus en plus. Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Sa tristesse la rongeait un peu plus tous les jours. Certes, Andrew ne pouvait peut-être pas comprendre sa solitude. Il était avec Alaska, dans le QG de la Résistance et surtout, il pouvait sortir du QG. Hermione était recherchée par quelques personnes et elle devait toujours se cacher. Elle aurait aimé participé à la vie du QG plutôt que de voir Malefoy tous les jours.

« Je serai toujours là pour toi, Hermione. Mais tu es en train de te gâcher la vie sans l'aide de personne... Je ne te laisserai pas mettre ça sur le dos d'Alaska et de nos fiançailles. »

En le voyant s’éloigner, elle se leva à son tour et lui attrapa le bras. Elle le regarda dans les yeux. Elle allait essayer de changer. Elle lui dit :

« Je n’ai jamais mis tout cela sur le dos d’Alaska, ne déforme pas mes propos. Je sais que je gâche ma vie toute seule, mais essaye de me comprendre : Contrairement à toi, je ne peux pas sortir faire des planques avec les membres du QG, je ne vis pas un amour parfait comme tu le vis avec Alaska. Je suis seulement dépassée par les évènements de ma vie. Je vis avec un Serpentard qui me pourri la vie tous les jours, mais qui ne se rend pas compte que j’ai des sentiments pour lui. »

Elle venait de partager son secret le plus lourd. Lorsqu’ils avaient parlé de Malefoy quelques minutes plus tôt, elle n’avait pas avoué qu’elle était amoureuse. Maintenant, elle en était sûr. Et elle était sûr qu’elle s’était encore mise les pieds dans les plats. Peut-être qu’Andrew n’allait sans doute pas comprendre qu’elle ne voulait pas lui faire du mal.

« Excuses-moi, je suis maladroite avec mes mots. Je ne suis pas aussi douée que toi. J’apprends seulement des choses par cœur dans un livre et pour ce qui est des sentiments, ce n’est pas moi la plus douée. »

Elle le lâcha et recula d’un pas. Elle lui sourit faiblement avant de rajouter :

« Je suis désolée d’être un poids pour toi. Je me rends compte aujourd’hui que tu as toujours été là pour moi, mais que je me plains beaucoup… Je suis heureuse que tu es trouvé une fille comme Alaska, elle est sans doute moins chiante que moi. Je te souhaite tout le bonheur du monde Andrew. Tu le mérites. »

Elle fit demi-tour et retourna s’asseoir à la table qu’ils avaient occupée quelques minutes plus tôt. Elle commanda un autre cappuccino. Elle ne savait pas si Andrew allait revenir s’asseoir, mais elle avait essayé de lui faire comprendre qu’elle était heureuse pour lui, et c’était l’essentiel, même si les mots qu’elle avait choisi n’était sans doute pas les meilleurs…
Code by AMIANTE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
_______________________





MessageSujet: Re: I'm alright. Really. ¤ Hermione

Revenir en haut Aller en bas

I'm alright. Really. ¤ Hermione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation d'Hermione Granger
» Kit réel - Hermione Granger [Harry Potter]
» Little Chewash
» Hermione • Je prends ce que la vie m'offre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APARECIUM ::  THE MAGIC WORLD :: Reste du monde-