Partagez|

INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître du Jeu
_______________________


avatar

● Messages : 121
● Situation : En couple avec le Destin
● Activitées : Neutre

MessageSujet: INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES Dim 20 Jan - 16:35



Evasion & mise au point


Août 2000

Deux ans jour pour jour que le monde sorcier est enfin dans la paix la plus totale. La plupart des membres de l'Ordre des Ténèbres, dont le dirigeant de celui-ci, ont été arrêtés et sont désormais retenus à Azkaban. Les membres restants? Eh bien.. Ils se sont cachés, certains -la plupart d'entre eux- sont partis seuls pour être certains de ne pas avoir à être retardés et rattrapés. D'autres sont partis avec leurs enfants, ou leur famille, et n'ont toujours pas été retrouvés à l'heure actuelle. Quoi qu'il en soit, on peut considérer le monde magique comme relativement calme depuis leur arrestation, du moins en apparence.

Les gens ne s'attendent pas le moins du monde à ce que ces mêmes membres, arrêtés depuis maintenant deux ans jour pour jour, refassent surface du jour au lendemain avec comme seule intention celle de se venger. Leur souhait est désormais accompli. Comment? L'un des surveillants de la prison d'Azkaban était en réalité un infiltré. Il travaillait au service de Rodolphus Lestrange, sans pour autant posséder la marque des Ténèbres, ce qui lui a permit il y a plusieurs années de cela de gagner la confiance du ministère, suffisamment que pour être désigné surveillant dans un lieu si important, sans se faire attraper. Une chose est certaine ; les membres de l'Ordre ont intérêt à se montrer extrêmement reconnaissants envers leur compère qui leur a permit leur plus grande rêve : L'évasion de cette prison de malheur.

Désormais, vous vous retrouvez enfin sortis de cet enfer, dans un manoir abandonné, en plein coeur de l'Irlande, que vous veniez de vous évader ou que vous soyez en fuite depuis deux 'belles' années. Vous avez été convoqués là, sans savoir vraiment ce qu'on voulait obtenir de vous, et vous espérez que la seule chose qui va vous tomber dessus sera de remettre les choses au clair concernant l'ordre et sa nouvelle organisation ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madison L. Blackwood
_______________________

Sexy ❧ Naughty ❧ Bitchy

avatar

Hécate ♥
● Messages : 293
● Camps : Ordre des Ténèbres
● Situation : En couple, maman d'une petite Hécate.
● Activitées : Membre de l'odt & maman, c'est déjà bien assez x)

Pensine
Pseudo IRL: Marine
Double comptes: Liam && Athénaïs.

MessageSujet: Re: INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES Mar 22 Jan - 20:59

l'heure de la revanche a sonné.


« - Hécate, viens. » ordonnais-je à la petite poupée présente en face de moi qui fit une petite moue avant de finir vers moi. Je roulais un peu des yeux. J'avais toujours l'impression d'être un bourreau dés que je l'appelais alors qu'en réalité, je ne l'engueulais quasi jamais. Faut croire qu'elle a hérité de moi la capacité de se faire passer pour un parfait petit ange, même lorsqu'elle fait des conneries sans nom. La dernière en date ? Il y a environ dix minutes, moment où elle avait trouvé manifestement très amusant de refaire la décoration de la cage escaliers avec sa peinture noire et rouge. Je l'avais pourtant bien dit à ma mère que ce n'était pas la peine de lui acheter quelque chose comme ça, que ça allait plus l'initier aux conneries qu'autre chose mais comme d'habitude, elle n'en avait fait qu'à sa tête. Dieu merci, les sorts de nettoyage existent et en moins de deux, tout fut remit en place.

Je regardais la petite poupée présente en face de moi et poussait un léger soupir. Elle tortilla légèrement ses doigts dans ses cheveux tout en inclinant légèrement la tête vers le sol. Oh la garce, elle savait comment me faire plier en moins de deux, même si je me contentais de garder un masque aussi impassible que possible. « - Je ne vais pas t'engueuler pour ce qui s'est passé toute à l'heure, si c'est ce que tu penses. La magie sert à ça, mais bon, tu comprendras en grandissant. » déclarais-je en soupirant légèrement avant de finalement reprendre la parole. « - Montes chercher ta veste dans ta chambre, faut que je t'emmène avec moi, j'ai pas le temps de te déposer chez mamie. » me contentais-je de lui dire tandis qu'elle sourit légèrement avant de la laisser monter à l'étage, la maintenant malgré tout. Certes, elle avait un très bon équilibre -et une très bonne vitesse- pour son âge mais bon, mieux valait éviter quelconque chute inutile, surtout que je ne pouvais nier que j'étais presque totalement paranoïaque lorsque ça la concernait.

Je jetais un dernier coup d'oeil au hibou que j'avais reçu au passage, la laissant enfiler sa veste dans sa chambre tandis que je gardais un oeil sur elle malgré tout. Je mentirais en disant que ça m'emballe de l'emmener dans une réunion remplie de membres de l'Ordre mais bon, tous l'avaient déjà vue au moins une fois et je n'avais pas d'autre solution à fournir que de l'emmener. En moins de temps que ce que j'avais prévu, elle fut prête et une fois que je le fus aussi, je l'attrapais dans mes bras et transplanais avec elle, la tenant fermement contre moi au cas où. On est jamais trop prudents, après tout. Une fois arrivés sur le lieu indiqué sur le hibou, je me passais une main dans les cheveux tout en poussant un soupir. Pourquoi avait-il fallu que j'arrive la première ? Enfin, au moins, ça me laissait quelques instants supplémentaires pour donner quelques consignes à ma fille qui regardait autour d'elle d'un air totalement passionné. « - Tu ne bouges pas, tu restes près de moi et tu es gentille si on te parle. Compris? » Elle hocha rapidement la tête et je la repris contre moi, attendant les autres avec une impatience palpable. J'avais réellement hâte de retrouver Damon, après ces deux ans passés loin de lui. Il m'avait manqué plus que tout au monde. J'espérais au moins qu'il n'allait pas revenir trop amoché de ces deux ans de taule car franchement, c'était pas gagné et petit à petit, je sentais l'angoisse des retrouvailles arriver. Qu'est-ce qui allait nous tomber dessus après tout ça ?

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________


La vie est une porte qu'on nous claque lentement au nez, et lorsque l'ouverture se réduit à une fine fente de lumière, nous tâchons de nous souvenir de ce merveilleux paysage qu'elle nous offrait jadis, grand ouvert, le panorama d'un avenir sans fin. Cet avenir meurt ce jour même où je me souviens.

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damon B. Jovovich
_______________________


avatar

.
● Messages : 101
● Camps : ODT
● Situation : En couple avec la magnifique Madi' et papa de la plus belle des p'tites filles
● Activitées : ..

MessageSujet: Re: INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES Mer 23 Jan - 8:18

HJ : je n'ai pas le temps de me relire, je le ferai tout à l'heure. Désolé si des fautes s'y sont glissées.

La liberté à un goût amer
"Les membres de l'ODT ne sont jamais libres"


Une lueur éclaire sa cellule, lui indiquant que le matin est là. Assis par terre, dans un coin encore assombri par le manque de lumière, Damon compte les jours. Il n’est pas encore devenu fou malgré toutes les tortures endurées et un jour de plus est finalement un jour de moins. Ses rêves d’évasion s’évaporent avec le temps. L’espoir n’est plus au rendez-vous. A présent au pied du mur - dans tous les sens du terme -, il se rend compte qu’il est passé à côté de tout. A côté de sa propre existence. Il ne verra jamais sa fille devenir une femme. Il n’aura pas non plus de fils et le nom Jovovich s’éteindra en même temps que lui. Quant à Madison, il s’est décidé bien trop tard pour la demander en mariage, persuadé que le bonheur ne pouvait pas être destiné à un être comme lui. La seule chose qui lui fait tenir le coup, c’est de savoir que derrière ce mur, dans son dos, se trouve son père. En deux longues années, il a juste entendu son nom par l’un des rares gardiens qui passent. Il n’a jamais eu l’occasion de le croiser, ni même de le revoir. Le seul échange qu’ils ont, c’est grâce à ce trou qui leur permet de communiquer plus facilement et discrètement. Un trou que Damon tente au mieux de dissimuler lors des rondes.

Cette journée n’était pas comme les autres. Etrangement, les tortures n’avaient pas commencé, tout du moins sur sa personne. Bien que son corps souffre toujours de celles de la veille, de l’avant-veille et même de la semaine précédente. Damon se surpris même à sursauter lorsque la porte de sa cellule s’ouvrit dans un grincement effroyable. Restant tout d’abord sur place, il finit par se lever et remarqua d’autres membres de l’Ordre qui commençaient à sortir. Il ne réalisa que ce qu’il se passait, lorsqu’une main vint l’attraper par sa tenue de prisonnier, le tirant avec force. Malgré les années sans le voir, Damon reconnut immédiatement son père, qui ne lui laissa pas le temps de dire ouf. Dans cette évasion, c’était un peu chacun pour soi. La prison était déjà en alerte, il fallait faire vite. Une fois dehors, le père et le fils ne prirent pas la même direction que les autres. Ils se mirent à transplaner ailleurs. Dans une ville voisine de Londres, au coeur d’une boutique de vêtements encore fermée pour l’heure. Ce n’est que là. Loin d’Azkaban, loin des membres de l’Ordre des Ténèbres, même loin de tout ce qu’il avait l’habitude de voir en prison, qu’il souffla de soulagement.

« Papa. »

Paroles quasiment inaudibles mais qui eurent pour effet de faire se retourner l’homme devant lui. Malgré les années qui s’étaient écoulées, Damon avait l’impression que son père n’avait pas changé. Il l’aurait reconnu entre tous et après des retrouvailles vite expédiées par le manque de temps, mais aussi leurs fiertés sans doute, le père et le fils piochaient dans les allers de la boutique, pour enfiler des vêtements dignes de ce nom après avoir fait un brin de toilette dans l’arrière du magasin. La marque de Damon le démangeait et il se doutait bien qu’il en était de même pour Valafar, bien qu’il ne semblait pas s’en accommoder. Ils doivent se rendre au lieu de rendez-vous et pourtant, le fils craint le pire. Il n’a jamais eu peur de l’autre cinglé de Lestrange, mais il sait qu’entre cet homme et son père, ça fait toujours des étincelles. S’il devait choisir un camp, Damon prendrait celui de Valafar sans aucune hésitation, mais il imaginait avoir un peu de temps pour souffler et non pour retomber directement dans les affrontements incessants.

« Tu ne compte pas y aller ? »

Questionna le fils en observant son père prendre tout son temps pour s’habiller. Certainement tout aussi meurtrie, physiquement, que lui, il remarqua que son daron avait mis quelques minutes avant de réussir à nouer ses lacets, ce qui ne le laissa pas de marbre. Damon ne pouvait pas vraiment se plaindre. Il était resté deux années à Azkaban, son père en avait fait le triple. Mais la détermination, ainsi que la réputation des Jovovich ne sont plus à faire. En un seul regard, le fils compris qu’il était temps d’aller au lieu de rendez-vous. C’est dans un manoir poussiéreux, perdu dans un coin de l’Irlande, qu’ils étaient arrivés en transplanant. Il y avait déjà foule apparemment. Certains avaient, visiblement, eu la même idée qu’eux, en passant se prendre des vêtements potables. D’autres trainaient encore dans leurs tenues crasseuses de prisonniers.

Le visage fermé, comme à son habitude, son regard balayait la pièce à la recherche de Madison. Tout ce qu’il souhaitait, c’était de retrouver celle qu’il voulait épouser deux ans plus tôt, mais aussi leur fille. Ce n’est qu’en les voyant de dos, à quelques mètres de lui, qu’une expression apparue enfin sur ses traits. Même s’il avait grand mal à se déplacer, il traversa la pièce en titubant, jusqu’à s’arrêter derrière elle.

« Madi’. »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valafar D. Jovovich
_______________________


avatar

...
● Messages : 31
● Camps : ODT
● Situation : Veuf
● Activitées : A travaillé au ministère et est actuellement enfermé à Azkaban

Pensine
Pseudo IRL: Kevin
Double comptes: Jezi

MessageSujet: Re: INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES Mer 23 Jan - 15:21


‘Intrigue de l'ODT’
Quand liberté devient synonyme de vengeance


Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort. C’est dans la souffrance qu’un homme s’endurcit, se façonne. Ce n’est pas comme toutes ces lavettes qui se planquent, se faisant appeler la Résistance et qui chialent dés la première torture. Les membres de l’Ordre sont habitués à souffrir et concernant Valafar, il est éduqué de cette façon depuis sa plus tendre enfance. Loin des foyers qui se veulent chaleureux, son avenir ne risquait pas d’être tout rose. Il est, et sera toujours, attiré par la souffrance qui se lie sur le visage des autres. S’il a été enfermé à Azkaban, c’est seulement parce qu’il a été piégé par les siens. Ceux qu’il prenait malheureusement pour une deuxième famille. Mais ses idées différaient de celles du restant du groupe. Elles dérangeaient également, si bien qu’on l’a laissé croupir dans la pire prison qui puisse exister. Loin des maisons d’arrêt pour Moldus, où ils jouissent du confort d’une chambre équipée d’une télévision et d’un coin cuisine, ainsi que salle de bain. Azkaban c’est sale ! Ca pue l’odeur âcre du sang, des blessures pullulantes, mais aussi de la mort. Parfois, certains Sorciers commencent à se décomposer, avant que l’on remarque qu’ils ont rendu leur dernier souffle. Loin du luxe qu’il avait toujours connu, Valafar était amené à pourrir ici lui aussi. Sa peine ? Il n’en verrait jamais la fin. Emprisonné à vie pour des centaines de meurtres, alors qu’il a bien tué le double de personnes. Il n’avait pourtant pas à s’estimer heureux, mais ne voulait pas non plus se laisser mourir. Bien trop fier pour baisser les bras. Un jour, il sortira. Un jour son fils viendra. Enfin bon, il ne pensait pas non plus que son fils viendrait en tant que prisonnier. Placé dans la cellule voisine, juste pour augmenter le vice. Leur faire savoir qu’ils sont l’un à côté de l’autre, sans même pouvoir se voir. De jour en jour, la rage de Valafar ne faisait que s’accroitre. L’envie de vengeance. Pas seulement envers le Ministère, ni la Résistance, mais également envers Lestrange qui ne perd vraiment rien pour attendre.

A force d’efforts, un minuscule trou a fini par s’agrandir. Le seul moyen de communiquer avec son fils, sans se faire prendre. Une bien triste compensation qui aura duré deux ans. Deux longues années à savoir Damon de l’autre côté de ce mur. A les entendre lorsqu’ils venaient le chercher pour le torturer et ne rien pouvoir faire pour lui venir en aide. Sa frustration de père ne faisait qu’augmenter également. Mais un jour, tout changea. Une chance inattendue s’offrit à eux quand les portes s’ouvrirent comme par « magie ». Tout comme les autres, Valafar était plutôt étonné, mais il fut l’un des premiers à réagir. Attrapant comme il pouvait son fils, il l’entraina avec lui dans une direction opposée aux autres.

« Faut pas rester là Damon. »

Sur la même longueur d’ondes, les deux Jovovich transplanèrent jusqu’à une boutique encore fermée. Son regard se perdait dans l’étendue de la pièce, quand il entendit la voix de son fils l’interpeler. Il se retourna, lui faisant face et réalisant qu’après deux ans côte à côte, ils ne s’étaient même pas aperçus une seule fois. C’est lui qui fit le premier pas et qui prit Damon dans ses bras. Même s’il n’avait jamais perdu l’espoir, il ne pensait pas, un jour, revoir la chair de sa chair. L’étreinte, tant attendue, ne dura pas bien longtemps. Il ne faut pas risquer de se faire reprendre. Alors ensemble, ils se sont mis en quête de fringues, prenant soin de se décrasser dans l’arrière boutique. Tout en enfilant ses vêtements, Valafar posa les yeux sur son fils.

« Je ne louperai ça pour rien au monde fils. »

Son sourire en coin en disant sûrement long sur sa pensée. Il termina de se vêtir, forçant même pour faire ses lacets. Toutes ces années de torture l’ont bien amoché, il lui faudra un bon bout de temps pour s’en remettre. Mais c’est un homme coriace et trop fier de surcroit, il souffre en silence. Tout en s’appuyant contre le mur, Valafar se releva et fit une nouvelle fois face à Damon, non sans afficher un sourire.

« On peut y aller. »

Transplanant jusqu’au lieu de rendez-vous, les Jovovich entrèrent dans le manoir. Il y avait pas mal de monde présent et d’autres qui arrivaient. Pas mal de nouvelles têtes également, notamment des petits jeunes sûrement à peine sortir de Poudlard. Comme d’habitude, de belles choses leur ont probablement été promises, mais au final, ils ne sont que des pions sur un échiquier géant. Parmi toutes ces personnes, Valafar suivit son fils du regard, jusqu’à apercevoir sa belle-fille, ainsi que la petite Hécate. Il s’approcha à son tour et s’accroupie devant l’enfant.

« Bonjour ma belle, tu te souviens de moi ? »

La dernière que Valafar a vu sa petite fille, celle-ci n’était âgée que de quelques mois. Sa réaction, de se cacher derrière sa maman, était prévisible et compréhensible surtout.
Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
_______________________





MessageSujet: Re: INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE ► MEMBRES DE L'ORDRE DES TENEBRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 900 membres en 216 jours!!
» j'ai deux question qui m'intrigue
» Bienvenue à tous les nouveaux membres
» [Macema] Embellir le profil des membres
» ['Christa] Quelque chose de plus esthétique sous les avatars des membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APARECIUM ::  THE MAGIC WORLD :: Reste du monde-