Partagez|

you're the only one {Jezabel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Athénaïs L. Pontius
_______________________


avatar


● Messages : 724
● Camps : Adhérant aux idées de l'ODT.
● Situation : Amoureuse et mariée à son demi-frère et maman d'un petit Drake d'un an et demi.
● Activitées : S'occuper de son fils, de ses neveux et de sa nièce.

Pensine
Pseudo IRL: 31 cm, plume de phénix, bois de chêne, plutôt souple
Double comptes: Seth, Madison & Liam

MessageSujet: you're the only one {Jezabel} Mer 30 Jan - 21:05

You're the only one
JEZABEL & ATHENAIS


Si on m'avait demandé, il y a deux ans et demi ans de cela, comment j'imaginais ma vie future ... j'aurai sans doute décrit ça comme l'un des plus grands fiascos de l'histoire. Et pourtant, en fin de compte, malgré le fait d'avoir été mère à seulement dix-sept ans, d'avoir été considérée pendant bien des années comme la pute de Poudlard, et aussi le fait d'avoir dû encaisser tout les préjugés que les gens portaient à ma famille sous prétexte qu'elle était on ne peut plus spéciale, je devais malgré tout avouer que je n'avais pas vraiment à me plaindre de ce qu'était devenue ma vie aujourd'hui, surtout maintenant que mon père et mon frère avaient réussi à s'enfuir d'Azkaban. J'avais revu ce premier il y a peu de temps, mais je n'avais pas encore eu vraiment de nouvelles de mon aîné. Je doute qu'il mette encore longtemps à se manifester, le connaissant. J'ignorais comment allaient se passer les retrouvailles entre lui et moi, étant donné que la dernière fois que je lui avais parlé -par hibou, d'ailleurs-, il prévoyait de me mettre la raclée de ma vie à cause de ma grossesse. Je doute que ce soit encore d'actualité à l'heure actuelle, mais bon, avec lui, je ne savais jamais vraiment à quoi m'attendre. Il pouvait parfois se montrer extrêmement clément, et le lendemain être le pire rancunier de l'univers donc d'un sens ... Le caractère changeant et lunatique des Pontius, que voulez-vous. Je mentirai en disant que je n'en ai pas hérité également, faut bien l'avouer.

Je passais une main dans mes cheveux, cheveux que je laissais d'ailleurs onduler depuis maintenant un mois ou deux. J'en avais marre de les lisser tous les jours, surtout que ça me donnait une apparence beaucoup trop.. Comment dire.. Poupée sage ? Je trouvais que ça donnait plus de piment, un côté plus sauvage, lorsque je les laissais onduler, et je préférais nettement ça. C'était plus sexy, en plus. Enfin, bref. J'allais ordonner à l'elfe de maison qu'il serve leur casse-croûte aux trois jeunes, avant de finalement m'éclipser pour aller me balader en ville. Le plus grand avantage à être la seule Pontius à ne pas avoir terminé à Serpentard ? Celui de pouvoir aller se balader sans avoir le risque que quelqu'un vous tombe dessus pour tenter de vous assassiner en vous traitant comme une meurtrière, sans doute. Bon, c'était pas bien loin de la vérité, c'est pas du tout comme si j'avais tué quelqu'un lors de ma cinquième année, hm ? Mais bon, personne hormis mon père, mon frère aîné et Caleb -vu qu'il y avait contribué également- n'étaient au courant de ça et c'était très bien ; je conservais ma réputation de neutre, malgré le fait que j'adhérais à plus de 250% aux idéaux des membres de l'Ordre et ça m'allait parfaitement.

Je passais l'après-midi en ville avec quelques ami(e)s, ayant laissé les trois petits à garder à l'elfe, ne voulant pas non plus encombrer Jezabel avec eux. Cela me faisait du bien de revoir ma petite bande de délinquants de Poudlard, malgré que beaucoup de choses avaient changé sur deux ans. Certains étaient venus rejoindre le groupe et s'étaient peu à peu acclimatés au comportement un peu bizarre qu'adoptait mon groupe, d'autres avaient préféré vaquer vers d'autres horizons plutôt que de rester avec nous, et pour être honnête, je devais reconnaître qu'ils ne me manquaient pas le moins du monde. S'ils avaient voulu partir, qu'ils le fassent, peu importe. Je regardais l'heure. 15H30. Cela faisait désormais trois heures que je me baladais un peu à droite à gauche et les conservations commençaient à nous manquer, de plus, nous n'étions plus qu'un quatuor étant donné que les autres avaient été appelés à droite à gauche. « - Pas que j'vous aime pas mais va falloir que j'y aie, désolé. » me contentais-je de dire aux trois autres présents en face de moi qui se contentèrent de hocher la tête, compréhensifs, et de me faire un petit signe de la main tandis que je transplanais jusqu'à la maison, pouvant constater avec soulagement que personne ne semblait avoir été assassiné pendant ma balade. Dieu merci. Drake et Sasha étaient endormis dans un fauteuil, tandis que Sinéad jouait calmement dans son coin, seul, comme les trois quarts du temps. Je rejoignis rapidement Jezabel dans le canapé, sautant à côté de lui sans la moindre délicatesse. « - Comment ça a été, la journée? » lui demandais-je en l'embrassant délicatement, caressant brièvement ses cheveux en souriant légèrement. La chose dont j'étais le plus consciente au monde ? La chance que j'avais de l'avoir auprès de moi. Cet homme, c'est tout bonnement la personne qui me ressemble le plus au monde en caractère et pourtant, pour certaines choses où nous ne sommes pas du même avis, on peut dire qu'on se complète à merveille. | Chameleon Circuit.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________
Athénaïs and Jezabel ♥️
« Quoi qu'il arrive, crois en toi. Crois en la vie. Crois en demain. Crois en chaque chose que tu fais. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel D. Myers
_______________________


avatar


● Messages : 164
● Camps : ODT en fuite
● Situation : Toujours raide dingue de sa soeur qu'il a épousé

Pensine
Pseudo IRL: Kevin
Double comptes: Valafar

MessageSujet: Re: you're the only one {Jezabel} Ven 1 Mar - 9:31


You're the only one
Athé & Jezi


En intégrant l’Ordre des Ténèbres - contre mon gré d’ailleurs -, je devais avouer que les problèmes s’enchainaient. Finalement, ma liberté n’était pas vraiment ce que j’aurai cru. Des cinglés m’attaquaient de partout et faut dire que parfois, je rentrai quand même avec quelques blessures. Rien de grave heureusement. J’étais le dernier des fils Pontius, celui qui était souvent considéré comme le bâtard de la famille, n’ayant pas été reconnu enfant par mon père. Mais heureusement, ma soeur, tout comme mon frère, m’avaient vite acceptés parmi eux … enfin mon frère, la première rencontre avait été plus compliqué tout de même. D’ailleurs, Alec je ne l’avais pas revu depuis qu’il avait été enfermé. Cela remonte maintenant à un petit bout de temps. Je sais que tout comme moi, il avait eu du mal à digérer la grossesse de Athénaïs. De mon côté, ce n’était pas pour les mêmes raisons. J’aurai voulu que l’enfant soit de moi, même s’il s’agit de ma soeur. Qu’importe de toute façon, avant que l’on n’apprenne notre fraternité, nous avions déjà couché ensemble à plusieurs reprises. Pourquoi changer les choses ? Après tout, nous n’avons que le même père. Les gènes venant de nos mères ne sont pas les mêmes. En parlant de ma matrone, elle n’avait pas accepté que je décide de vivre chez mon père. Après tout, même si je ne le connaissais pas des masses, il m’avait plus apporté qu’elle en toute une vie. Je sais que Ismaël Pontius n’a pas une réputation de tendre. Il faut bien dire qu’il a commis des actes assez horribles, même si beaucoup pensent à tord que je ne suis au courant de rien. Mais étrangement, à l’heure actuelle, mon plus gros problème n’était pas les actes de mon daron, ni le fait qu’on veuille ma peau dés que je mets le nez dehors. Non, mon énorme soucis, c’est de revoir mon frère. Par Merlin, il m’a manqué ce personnage impossible à cerner, mais je sais qu’il risque de faire une crise cardiaque ou de me tomber dessus, quand il apprendra que j’ai épousé Athénaïs.

Le jour J approchait à grands pas, maintenant qu’il était libre. Je savais qu’à un moment ou à un autre, j’allais le retrouver derrière la porte et je profitais de chaque instant pour sortir un peu. De ce côté là, j’ai sans doute hérité de mon père, puisque l’inceste ne semble pas me déranger plus que ça. Mais ce n’est pas le cas de Alec. Je me souviens quand il a su que j’étais l’un des amants de notre soeur, il était passé par toutes les couleurs possibles et imaginables. Alors là, je n’ose même pas imaginer sa réaction … Enfin bref. Je m’étais levé assez tôt pour rejoindre Drago. Mon pote, mon frère de coeur m’avait manqué durant des années. De trop longues années. Alors dés que nous le pouvions, hop, on se faisait une petite sortie. C’était aussi dangereux pour lui que pour moi, mais passer à côté de sa vie à cause de connards de Sorciers, c’est pas notre truc. Nous avions passé un bon moment, sans voir l’heure tourner. Il n’était pas vraiment tard, mais le risque augmentait considérablement l’après-midi, c’est pour cette raison que nous avions pris congés l’un de l’autre. J’étais rentré à la maison sur les coups de treize ou quatorze heures et là, c’était le cahot total. L’Elfe de maison faisait tout ce qu’il pouvait pour faire disparaitre le bordel et moi, je retrouvais trois monstres en train de sauter partout. Pour ramener le calme, je dus user de la menace envers eux, ce que je n’apprécie guère mais ils ne m’en laissent pas le choix. Puis, une fois la maison tranquille, l’Elfe termina de ranger, pendant que j’entrepris de lire les nouvelles sur le canapé. Même si ça m’emmerdait grave et que j’aurai préféré faire quelque chose de plus passionnant. Athénaïs rentra quelques heures plus tard, se jetant sur le canapé. Je la laissais se rapprocher, tournant légèrement la tête vers elle, avant de lui répondre en montrant les gosses du doigt.

« Monstre, monstre … et celui-là je t’en parle même pas. »

Evidemment, le dernier cité n’était autre que Drake. Je n’arrivais pas à accepter ce mioche qui avait hérité de toute la tronche de son père. C’est un peu comme demander à un chien d’élever un chat. Chose quasiment impossible. Ce gamin, je ne le voyais même pas comme un neveu. C’est simple, je ne pouvais pas l’encadrer. Il était la pire chose qui soit arrivée dans ma vie. Et je ne manquais pas de le rappeler à Athénaïs, peut-être par jalousie pour qu’elle se rende compte du mal que ça faisait. Mais passons, je devais bien faire avec malgré tout et puisque ça fait bien chier Caleb, pourquoi pas en profiter.


∞everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

you're the only one {Jezabel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APARECIUM ::  THE MAGIC WORLD :: Londres :: Les Habitations-